La Plume d\'Ys

La Plume d\'Ys

Quenaille

 
 

Il n'y aura pas d'éditorial de Janvier...

 

La Plume d'Ys est en pleurs...

Les chagrins se succèdent et ne laissent pas beaucoup de répit à votre servante depuis quelques années..

Quenaille de Ruere Gacogne, mon vieil ami, après 28 ans de vie commune est parti, sur la pointe de ses sabots, au paradis des chevaux. Malgré tous nos efforts avec le vétérinaire, il a succombé à une colique foudroyante.

Il était de la race des seigneurs, courageux comme le petit cheval blanc de Brassens, tendre et doux comme de la guimauve, fort et solide comme un roc.

Il a choisi de partir pendant que, morte de fatigue à l'avoir veillé,  je me reposais quelques heures avant de revenir vers lui, pour être avec lui. Il ne l'a pas entendu ainsi. Il a préféré me fausser compagnie pendant que je n'étais pas là, dernière révérence, dernière élégance au petit matin verglaçé, sans doute pour ne pas entendre mon cri à son dernier souffle.

Salut mon Ami.

Salut l'Artiste.

 



28/01/2010
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres