La Plume d\'Ys

La Plume d\'Ys

Editorial de Noel 2009

La Plume d'Ys

vous souhaite un Joyeux Noël 2009 !

Cette année, la Plume d'Ys revient à notre tradition primitive. Nous appelons de tous nos voeux la visite du Père Noël, tant pour nos enfants que pour nous-mêmes. Certes, les cadeaux nous font plaisir, mais il y a aussi cette sensation inexplicable qu'un voeu puisse être exceptionnellement exhaucé en cette période magique, ou une prière, ou simplement retrouver quelques heures un état de grâce fait de paix, d'harmonie avec soi-même comme avec les autres, un peu de répit, et surtout l'idée que l'amour fait aussi partie de notre vie.

Cette année, le sapin est décoré par Little Snow, le petit dernier né des bonshommes de neige

La fête de Noël est bien sûr, une fête chrétienne avant tout. Je sais que bon nombre d'idiots croient utile de cracher systématiquement sur les croyances de l'autre. Les Chrétiens subissent aussi une certaine forme de discrimination. Depuis ceux qui nous demandent, sous prétexte d'Europe, de ne plus faire allusion à notre passé chrétien (alors qu'il est un des fondements de notre civilisation européenne, n'en déplaise à des pseudos-intellos qui connaissent sans doute l'histoire plus que nos universitaires) à ceux qui croient tout aussi intelligent d'hurler "Sales Français" dans les cours de récré. Cela est inadmissible, tout autant inadmissible que de cracher sur les Musulmans, les Juifs ou tout autre Croyant.

Une fête d'origine chrétienne...

 

 devenue celle des enfants....

      Alors chantons tous Noël ensemble.....

Le "vivre ensemble" n'est pas à sens unique, nous nous devons le respect mutuel et ce n'est pas parce que l'on peut se penser appartenir à un groupe discriminé qu'il faut à son tour, faire de même, en discriminant son prochain. Tantôt victime, tantôt bourreau, chaque communauté à un jour, dans son Histoire, commis l'inadmissible au nom de sa croyance. Alors, il ne s'agit pas de se faire la guerre, il s'agit plutôt de pardonner à l'autre et de se pardonner à soi-même, pour avoir été un jour si faible que du statut de victime, nous ayons un jour accepté le statut de bourreau... et de faire subir à l'autre ce que l'on ne voudrait pas subir soi.

Voici de quoi faire votre chemin de table...

C'est pourquoi, l'Histoire est une matière qui ne doit jamais disparaître car elle est le garant de notre mémoire, la sève de nos racines. Elle nous demande aussi d'assumer ce que nous sommes et les plus optimistes d'entre nous, espèrent que cela nous évitera peut-être de commettre à nouveau les pires moments de notre inhumanité. Du moins, elle nous les rappellera à nos tristes consciences et à tous.

Ici, à la Plume d'Ys, vous êtes tous les bienvenus, extra-terrestres compris...

 Ma couronne de bienvenue pour tous

Mais la fête de Noël a ceci de magique, que par-delà ses origines chrétiennes, elle soit devenue une tradition pour toutes les familles de toutes origines. Elle a dépassé la croyance, mais elle a su quand même véhiculer l'essentiel de valeurs, que les Chrétiens ont adopté quand on est un "bon" chrétien : de la paix, de l'amour au moins pour ses proches, un moment privilégié où la haine n'a pas droit de cité au moins pour le temps de cette trève.

De fait, les valeurs sublimées par les Chrétiens se retrouvent aussi dans d'autres religions, comme aussi une certaine idée du mal, ce fameux binôme qui prend tant de formes, dans toutes les croyances, cette nécessité d'équilibre. Finalement, ce qui me frappe dans l'histoire des religions, c'est qu'au bout du compte, l'Humanité et ce, depuis la nuit des temps, a un formidable inconscient collectif, cet inconscient collectif que nous retrouvons dans les différentes interprétations de nos textes sacrés respectifs.

Le problème est-il finalement la Foi ou plutôt le fait que certains n'ont jamais pris la peine de lire, de comprendre et de méditer les textes dont pourtant ils se réclament. C'est l'ignorance qui aiguise les couteaux et laisse l'endoctrinement faire des ravages, laisse la part belle aux sectes et permet la collision d'intérêts politiques, économiques avec ce qui n'aurait dû être qu'élévation spirituelle.

La connaissance suffira-t-elle ?

La Plume d'Ys vous espère donc érudit (oui, oui, il faut encore bosser, pas de bol !) parce qu'elle pense que vous serez ainsi parés au mieux pour faire face à un monde de plus en plus complexe et où les trèves telles que celle de Noël, restent l'exception. L'écriture permet la réflexion et demande aux auteurs de faire souvent preuve d'empathie, ne serait-ce que pour donner corps aux personnages. La Plume d'Ys vous espère ayant un coeur bon mais armé contre l'adversité des prédateurs sans foi ni loi.  Elle espère aussi pour vous pleins de cadeaux et une situation sociale qui vous permette de ne pas vivre trop dans l'angoisse du lendemain, de pourvoir à tous vos besoins essentiels.

Une farandole de cadeaux pour tous...

 

Le Père Noël a réuni toute sa troupe pour faire au mieux encore cette année malgré les difficultés de ce nouveau siècle. Il m'a promis de veiller tout particulièrement aux adeptes de la Plume d'Ys car, et ceci est un scoop mondial : le Père Noël est un fervant participant aux ateliers d'écriture de la Plume. Il recevait tant de lettres qu'il n'avait jamais pensé, du moins avant que l'on ne se rencontre, à écrire sa propre missive. Le problème, c'est qu'il ne savait pas à qui l'envoyer. Difficile de se l'envoyer à lui-même, sous peine de se retrouver l'esprit un peu dérangé niveau dédoublement de personnalité. Je lui ai suggéré de la donner à Madame Noël. Il en a profité pour écrire une belle lettre d'amour. Je gage que cette lettre, à la fois d'espérance et de souhaits multiples, soit aussi, dans sa nature, un véritable cadeau pour Madame Noël.. Quoi de plus beau, en effet, qu'une déclaration de sentiments...

 

Ne le dites à personne mais le Père Noël écrit

 ses contes avec les techniques d'écriture de la Plume d'Ys....

 

Le Père Noël, la famille Snow des bonshommes de neige et Garfield (fidèle des fidèles) se joignent à la Plume pour vous souhaiter un

 

 

de belles fêtes, douces et cotonneuses, empreintes de l'Esprit de Noël, porteuses d'inspiration pour ceux qui profitent de quelques jours de vacances pour écrire. Nous vous embrassons avec chaleur, tendresse et amitié.

YS



12/12/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres