La Plume d\'Ys

La Plume d\'Ys

Editorial Bonne Année 2011

IL EST TEMPS 

DE FETER 

2011 !

 

 

La Plume d'Ys cette année se suicide au Champagne !

 

La Plume d'Ys est allée à la cave pour y trouver quelques breuvages dont les pouvoirs mystérieux auront la puissance nécessaire pour faire oublier cette année 2010 qui fut, à plus d'un titre, une année de malédictions, et pour augurer sous de bons auspices 2011. Autant dire que nous n'y sommes pas allés par quatre chemins, ce fut au réveillon, une beuverie, avouons-le....

Mais une beuverie classe, hein, d'abord avec de bons vins, surtout pas de mélange, un capitaine de soirée (celui qui ne boit pas et qui est désigné soit à tour de rôle, soit à la courte paille) pour ramener chez eux ceux qui sont trop imbibés (la tournée des grands ducs affalés sur la banquette arrière), des matelas pneumatiques pour ceux qui sont restés dormir et qui marchaient à quatre pattes...

Ce coup-ci, j'avais prévenu, je ne serai donc pas le fameux capitaine, car j'avais à enterrer 2010 de façon impérative... J'ai donc attendu minuit avec impatience et j'ai insulté copieusement l'année 2010...

 

puis hurlé "VIVE 2011 !" et "HAPPY NEW YEAR" !

en souhaitant, à tous, mes :

 

             

 

Le réveil du premier jour de l'an fut pateux mais sans mal de tête pour ma part. J'avais prévu une carte des vins épurée pour moi, mis à part le traditionnel champagne au moment fatidique, j'ai été accompagnée, tout au long de la soirée par un Gewurztraminer, vendange tardive, (je ne vous dirai pas le nombre des bouteilles...) un petit vin alsacien qui me réussit toujours, un nectar fruité et sucré qui coule dans le gosier comme l'ambroisie et l'hydromel des dieux réunis.

 

Donc au matin, santé quasi parfaite pour votre servante, à part peut-être une bouche légèrement pâteuse, tandis que certains de mes compagnons étaient encore en état de choc. J'étais un peu frigorifiée pour cause de chauffage coupé car dans la soirée on avait tellement chaud que l'on avait baissé les radiateurs au point qu'ils se sont éteints durant la nuit. J'ai vite remédié au problème en poussant à fond la chaudière après l'avoir rallumée, car nous habitons dans le nord-est et "par chez nous", le froid ne fait pas de cadeau.

Je suis ensuite allée prendre ma douche. Mais là dans la salle de bains, quelle ne fut pas ma surprise, en me regardant dans le miroir ! Je savais que je risquais d'avoir une sale tête mais tout de même :

HEIN !!!!!!!

Voilà ce que c'est que d'associer l'enchantement d'un Gewurztraminer de haute lignée et un froid de pingouin.... Va falloir attendre que cela se calme un peu avant de sortir dehors... C'est que les voisins pourraient être suppris... et appeler la fourrière...

De fait, j'ai repris malgré tout mes esprits et jugé plus sage de commencer à présenter mes voeux non pas de visu, mais derrière mon ordinateur, sans webcam hein !, remettant les visites et la tournée des copains à plus tard...

Bien sûr, les lecteurs de la Plume d'Ys sont privilégiés et passent pratiquement toujours en premier, aussi, permettez-moi d'en remettre un peu dans les verres et de vous souhaiter à tous une TRES TRES

 

en espérant pour tous la santé, une vie plus facile, des petites et très grandes satisfactions, de l'affection et de la tendresse, de l'amour pour les romantiques, des sousous pour les fauchés, du bonheur sous toutes ses formes quoi, du bonheur tout simplement.

Je n'ai pas voulu gâcher ma bonne humeur ces temps-ci en écoutant les voeux de nos politiques, parce que, avec eux, la coupe est pleine depuis longtemps et ce n'est pas de bons vins dont je parle ici, vous l'aurez compris.... Il me vient d'ailleurs à penser que les feux d'artifice seraient bien plus rigolos si d'aventure, ils se trouvaient à exploser sous les fesses de ces messieurs dames de l'Elysée... Pour le coup, ce serait sans doute une occasion unique et exceptionnelle de dire qu'on les a trouvés dynamiques comme des fusées et surtout particulièrement brillants (mais malheureusement de l'arrière-train uniquement...)

Imaginez un feu d'artifice faisant roussir les petites fesses à Sarko... Hi !

Ce que je peux vous dire, mes pauvres, c'est qu'il faudra encore être très courageux pour les années à venir, car les statistiques et les prédictions économiques ne sont vraiment pas bonnes... Mais pour des prédictions plus joyeuses, je vous donne l'adresse d'une madame Irma qui a au moins le mérite d'être sympa et de ne pas vous raconter d'histoires, paiement uniquement par cookies et lasagnes :

500 grammes de lasagnes pour 10 minutes de voyance !

 

La Plume d'Ys vous offre également quant à elle, un petit calendrier de l'année 2011 qu'elle a confectionné elle-même avec ses petites mimines, à télécharger en cliquant sur la bonne année qui essaie de se sauver en ballons ci-dessous, en version powerpoint 2007 garanti sans virus, diaporama à effeuillage manuel uniquement pour vous laisser la page du mois concerné affichée autant de temps que vous voudrez. Pour ceux qui ont donné leur adresse e-mail, je l'enverrai en pièce attachée.

 

Votre Plume d'Ys !

 

La Plume d'Ys - Sylvie Parthenay -

Article sous licence Creative Commons by-nc-nd (voir :  "Droit d'utilisation")

 



01/01/2011
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres